Newsletter

Inscrivez-vous ici avec votre adresse e-mail et recevez la newsletter des itinéraires de Charlotte (maximum 1 fois par mois, promis ;-) )

A la découverte du vignoble Marocain

A la découverte du vignoble Marocain

Début Janvier, je suis partie pour une destination qui faisait partie de ma « dream list » : Le Maroc ! C’est d’ailleurs à cette occasion que je vous parlais de mon compagnon de voyage idéal : Park And Trip.

Je me suis donc envolée pour Marrakech avec mon amoureux le 6 janvier dernier, pour une semaine de découvertes marocaines incroyables. N’ayant pas un blog de voyage, je ne vous ferai pas le récit de nos aventures. En revanche, j’ai eu la chance de visiter deux exploitations viticoles. Et c’est de ça dont j’aimerai vous parler 😊

Et oui, au Maroc on fait du vin. Peut-être le saviez-vous déjà. Moi, je ne le sais que depuis très peu de temps. C’est d’ailleurs lors d’un déjeuner à l’occasion des Primeurs il y a 3 ans au Château Montlabert, et de ma rencontre avec Philippe Castel, que j’ai eu connaissance de l’existence de ce vignoble. Depuis, j’ai eu l’opportunité de déguster plusieurs verre de ce nectar exotique ! Un de mes coups de cœur a été un vin dénommé « Tandem » qu’Alexandre Morin m’avait conseillé lors d’un de mes (nombreux) passages au Point Rouge. Un vin cultivé sur les hauteurs de l’Atlas, à base entre autre de Syrah, fraîche comme je l’aime.

Donc forcément, quand il a été question d’un voyage au Maroc, la tentation était bien trop grande. J’ai donc contacté la société Castel pour savoir si une visite à Boulaouane était possible. En effet, le domaine ne fait pas pour l’instant l’objet de visites grand public.

BOULAOUANE

C’est donc depuis Marrakech que le mardi de notre escapade amoureuse nous avons loué une voiture, direction Boulaouane ! Pour info, il faut compter un peu plus de 2h de route.

Comme je le disais, ce n’est pas une structure qui a l’habitude de recevoir du public. Mais sincèrement, elle le devrait. Pour plusieurs raisons d’ailleurs. Déjà parce que c’est vraiment joli. N’ayant pas beaucoup l’habitude de voir des palmiers au cœur de propriétés viticoles (même si j’ai eu la chance de visiter le vignoble de Bali, et de Tahiti), le cadre est vraiment top comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Aussi, parce que Habib, le responsable technique du domaine, est une de nos plus belles rencontres Marocaines. D’une gentillesse incroyable et d’une bienveillance à tout point de vue, Habib a pris le temps de nous montrer toutes les installations. Certes, loin de nos chais bordelais ultra modernes, Boulaouane bénéficie cependant d’un outil technique au top qui lui permet de produire du blanc et du rosé d’excellente qualité. Et oui, la 3ème raison est bien la qualité des vins. Des rosés comme on aime, frais, avec de jolis arômes d’agrumes et une belle acidité.

Ce vin est principalement produit pour le marché français. Vous pouvez ainsi le retrouver chez votre caviste Nicolas.

 

T